Saviez-vous ?‎ > ‎

Plantes d'intérieur toxiques


Sujet : Plantes toxiques et plantes non-toxiques – interdites ou permises en Centre de la petite enfance (CPE) et garderies en milieux familiales. 

Saviez-vous que plusieurs plantes d’intérieur largement vendues dans les pépinières et les magasins peuvent être toxiques voir mortelles si elles ou leurs fruits sont ingérés ?  Elles peuvent représenter un réel danger pour les enfants qui portent à leur bouche à peu près tout de qu’ils trouvent. C’est pourquoi les Centres de la Petite Enfance (CPE) et les garderies en milieu familial doivent être vigilent aux plantes d’intérieur et d’extérieur qui agrémentent leurs établissements.      

Plantes d’intérieur très toxiques : 

Parmi les plantes d’intérieur les plus toxiques, on retrouve le piment décoratif (Capsicum annuum), Le Dieffenbachia, le Cactus euphorbe (Euphorbia lactea), le Laurier-rose ainsi que le Philodendron.  

Plantes d’intérieur toxiques : 

Il faut aussi éviter l’Aloès! Et oui ! l’Amarylis, l’Anthurium, le bégonia rex, les caladium (les fameuses oreilles d’éléphant), le creton, le cyclamen, la lierre du diable (arum grimpant), les beau poinsettia du temps des fêtes, le figuier pleureur,, l’arbre caoutchouc, l’arilis (aralia à feuilles de persil), les Azalée, les longues langue-de-belle-mère, les schefflera (arbre parapluie), le cerisier de Jérusalem, le lis de paix, le Syngonium ainsi que les magnifiques lis calla!   

Plantes d’intérieur non-toxiques : 

Lorsque viendra le temps d’acquérir de nouvelles plantes, tournez vous plutôt vers des végétaux non-toxiques et sécuritaires tel que : 

L’érable de maison (érable florilège), Aeschynanthus, la plante araignée, les magnifiques coléus (ils se boutures si bien!), la Crassule, le Crossandra, la fausse-aralie, le dracena marginata (faux –palmier), le fauc-lierre (Fatshedera lizel), le Fatsia japonica, le fittonia, les Fushias (Fushia hybrida), le gerbera, le souffle de bébé (Gypsophilia elegans), les hibuscus, le hoya cireux, la plante religieuse (maranta leuconeura), la fougère de boston, le pergonia, le pilea, le rosier nain, la violette africaine, les gloxinia et les cactus de Noel. 
Il existe maintenant une panoplie impressionnante de variétés de couleurs et de cultivars de plantes sécuritaires en milieux de garde pour mettre de la couleur et offrir un contenu éducatif intéressant aux enfants. (plantation, transplantation, bouturage, entretient, etc..) 

Lorsque vous achetez des plantes demandez toujours à votre spécialiste ornemental de vous informer sur la toxicité versus l’innocuité de celles-ci.  Informez vous aussi des plantes annuelles extérieures car certaines plantes très répandues pourraient être très dangereuses si elles étaient ingérées par votre enfant.   
Notez que les végétaux mentionnés dans notre article ne constituent qu’une partie des plantes toxiques et non-toxiques,

Pour en savoir plus sur la toxicité de chaque plante, veuillez consulter le Système canadien d’information sur les plantes toxiques [Recherche en ligne = http://www.cbif.gc.ca/pls/pp/poison?p_x=px&p_lang=fr
Vous pouvez aussi consulter le dépliant du centre antipoison du Québec sur les plantes toxiques : [Dépliant sur les plantes = http://www.csssvc.qc.ca/telechargement.php?id=14 ]



Comments